29 octobre 2020

 

Dans le contexte de ce nouveau confinement, les soins de psychothérapie restent autorisés et la consultation sera normalement assurée.

Toutefois ceux qui le souhaitent et/ou qui ne peuvent se rendre au cabinet sont invités à me contacter pour mettre en place le suivi à distance.

RENCONTRE CITE PSYCHANALYSE

" Qu'est-ce que je télé-apprends

avec mon télé-prof ? "

 

Atelier de questionnement avec

Jean-Luc RINAUDO

Professeur en sciences de l'éducation

à l’université de Rouen

Directeur de l'école doctorale

Homme sociétés risques territoire ​

ARTICLES

Octobre 2020

Essaim, n°45, Erès

" Lire la parole : le modèle poétique "

Résumé : Comme travail du signifiant et des effets de sens, la poésie se présente au psychanalyste comme une formation précieuse. Aussi bien que la parole en séance, elle articule une voix, la dimension de la parole où surgit du sujet. C’est pourquoi l’étude littérale des textes poétiques, le repérage des choix énonciatifs et des équivoques signifiantes, est susceptible de former l’oreille analytique. On tente ici d’en faire l’épreuve à travers quelques exemples choisis.

 

Janvier 2020

Figures de la psychanalyse, n°38, Erès

" Enjeux de la transcription

pour une clinique de la parole "

> lire sur ce lien

CONFERENCES

Samedi 3 octobre 2020

Journées d'étude de l'EPEP : "Le temps dans la clinique de l'enfant"

> conférence à 14 h : "Le futur, la promesse et la psychanalyse"

au siège de l'ALI, 25 rue de Lille, Paris VIIè

Vend. 13 - Sam. 14 mars 2020

Journées d'étude à l'Université Paul Valéry de Montpellier

"Parce que je ne vaux rien... ou le commerce du JE"

> plus d'infos sur ce lien

Sam. 28 mars 2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CO-VIDE : Chacun sa place

Comment penser ce qui nous arrive ? Comment le penser psychanalytiquement ? Dans une situation surmédiatisée, les sollicitations à en dire quelque chose ne manquent pas : tout cela pourtant est vain, excessif, je veux dire : en excès, en évitement du réel. Comme le dit Pascal, « La raison a beau crier, elle ne peut mettre le prix aux choses ». C’est que le savoir s’enlève sur l’ignorance, dont il a la consistance passionnelle. En réalité, aucun de ces discours ne donne la mesure, aucun n’est adéquat : on est, on reste coi.

 

Le psychanalyste est-il fondé à en dire quelque chose, de ce réel collectif de la pandémie et de son corollaire, le confinement ? Quoiqu’il y soit invité, voire pressé, ce n’est pas sûr.

[Lire la suite...]

MOTS DITS & NON DITS

"Neuromanie et psychophobie"

Samedi 14 novembre 2020

14h30 - 16h30

Maison des Associations, 6 cours des Alliés, Rennes

©  2019 hélène genet | tous droits réservés | siren 752144097 | mentions légales